Profession de foi : gouvernance

Une gouvernance humaine, collégiale, participative et partenariale

Face au malaise profond des personnels, il faut repenser les relations humaines au sein de l’établissement. L’une des tâches essentielles de la nouvelle équipe sera de changer radicalement le climat relationnel, de retrouver une atmosphère sereine essentielle à l’épanouissement de tous les personnels.

  • Pour le renouvellement de la direction politique et administrative de l’établissement. Notre équipe, très expérimentée dans l’exercice des missions du quotidien, sera nouvelle. Le départ annoncé de monsieur le directeur général des services est pris en compte dans la nécessité de réorganiser et de renouveler la direction administrative associée au pilotage de l’établissement. Il conviendra de redonner de la confiance aux services et composantes de l’établissement et, plus largement, à l’ensemble des personnels.
  • Pour une simplification des procédures et une proximité par la faveur donnée aux circuits-courts, par l’instauration d’un dialogue et d’un accompagnement avec les composantes, les laboratoires, les services et les antennes. La création d’une vice-présidence Proximité et Médiation permettra d’apporter une réponse adaptée aux problèmes spécifiques rencontrés par les personnels.
  • Pour une gestion transparente de la carrière des personnels. Les attributions ou les retraits de responsabilités ne doivent pas être vécus comme des récompenses ou des sanctions déguisées. La contribution des personnels à l’activité de l’établissement sera appréciée sur leur carrière et leurs actions.
  • Pour une gestion financière transparente par la création d’une commission des finances qui sera chargée, sous la responsabilité de la vice-présidence du conseil d’administration, de l’élaboration du budget, de son suivi et de sa présentation aux conseillers avec des annexes permettant la compréhension à des non-initiés. La réalisation d’un audit des finances de l’université permettra de mieux saisir nos forces et nos faiblesses, en toute indépendance et neutralité.
  • Pour une association renforcée de l’Université Perpignan Via Domitia et de ses partenaires. Les formations, composantes, laboratoires et services de l’UPVD seront soutenues dans leurs missions de construction du maillage partenarial. La Fondation UPVD, qui doit être présidée par le président de l’UPVD, sera mieux accompagnée dans l’accomplissement de toutes ses missions. L’Université sera aux côtés de la Fondation pour l’aider à faire face à ses échéances, notamment celles en lien avec la conjoncture économique.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer