Profession de foi : recherche

Une recherche pluridisciplinaire inclusive et d’excellence

Nous souhaitons mettre en place une politique de recherche qui prenne en compte et reconnaisse la qualité individuelle de chaque chercheur, qui assure le maintien de notre visibilité nationale et internationale grâce à nos laboratoires en position d’excellence, et qui soit fondée sur le partage et l’échange. Il s’agit d’offrir la possibilité de s’épanouir à tous les personnels impliqués dans la recherche :

  • Pour le pluralisme de la recherche. La mise en place d’un binôme consacré à la recherche dont l’objectif sera d’être au plus près des spécificités attachées à nos thématiques, avec une exigence de concertation continue. Il sera composé d’une vice-présidence recherche et d’une vice-présidence nommée, spécialement déléguée aux problématiques propres aux laboratoires associés à des organismes de recherche (relations avec les partenaires, gestion des plateformes, valorisation de la recherche, etc.). Toutes les sciences de notre établissement seront accompagnées : les sciences exactes et expérimentales, les sciences humaines et sociales, la recherche appliquée et la recherche fondamentale.
  • Pour l’accompagnement des laboratoires. Il est vital pour notre établissement que les laboratoires de tous les champs disciplinaires de l’université puissent bénéficier d’un suivi et d’un accompagnement afin de leur permettre de répondre aux appels à projets internationaux, européens, nationaux et régionaux, mais aussi de mieux répondre aux besoins du tissu socio-économique local en matière d’expertise et de connaissance. Un effort important sera réalisé afin d’accroître le nombre de contrats doctoraux, indispensables à la vie des laboratoires et au rayonnement de l’université. Ces contrats doctoraux pourront être propres à l’établissement ou procéder de financements externes.
  • Pour l’amélioration du fonctionnement des écoles doctorales. Dans le respect des missions des écoles doctorales, les laboratoires et les directeurs de thèse devront être associés plus étroitement pour que les actions mises en œuvre par les écoles doctorales répondent aux attentes et besoins des doctorants. La priorité sera de valoriser le doctorant en tant que jeune chercheur, tout en le préparant à un futur emploi académique ou non-académique.
  • Pour le soutien à la recherche fondamentale. Tous les types de recherche, dans tous les domaines, doivent bénéficier d’un réel et significatif accompagnement. Dans tous les laboratoires, les axes à caractère fondamental devront être soutenus afin qu’ils contribuent aussi au rayonnement scientifique et à l’excellence de notre établissement. Cela pourrait se traduire par un fléchage de quelques contrats doctoraux ou projets BQR sur des thématiques plus fondamentales. Ce fléchage viendrait équilibrer les efforts engagés par la région en termes de financements accordés en faveur de la recherche appliquée.
  • Pour le soutien des sciences expérimentales et la mise en place de plateformes. Les sciences expérimentales et appliquées sont au cœur de la politique scientifique de notre établissement depuis de nombreuses années. Elles en constituent l’un des fleurons et un pôle d’excellence incontournable. Dans ce contexte, il conviendra également de continuer à les soutenir et à accompagner les laboratoires en sciences expérimentales et appliquées. Cela passera notamment par des moyens humains en personnels techniques, ingénieurs et administratifs. De ce point de vue, le soutien aux plateformes permettant la mutualisation des ressources est essentiel. Leur pilotage et leur gouvernance seront assurés par les laboratoires.
  • Pour le soutien au recrutement des chercheurs CNRS. Cette politique, à même de sauvegarder les UMR de l’UPVD, doit passer par des actions de développement des réseaux et de participation au comité national CoNRS qui organise le recrutement. Cette politique doit également passer par le soutien d’excellents candidats à même de monter un projet innovant dans un environnement de recherche porteur. Un soutien financier de quelques mois ciblé sur ces candidats pourrait être décisif.
  • Pour la création d’une Maison de la Recherche. Elle permettra d’organiser la mutualisation des moyens alloués à la recherche, et facilitera l’organisation de colloques, de séminaires et de toutes les manifestations scientifiques. Elle contribuera au montage et à l’accompagnement de projets. Cette maison de la recherche pourra héberger des ingénieurs d’études, des post-docs et des chercheurs. Elle permettra de mieux asseoir le potentiel recherche dans un certain nombre de domaines disciplinaires où les structures de laboratoire sont encore peu formalisées. La Maison de la Recherche constituera à la fois un appui pour les laboratoires pour favoriser la venue des jeunes chercheurs et constituera un élément d’attractivité dans le domaine de la recherche. Le dispositif sera complété par le rétablissement des mois de professeurs invités. La vocation de la maison de la recherche devra aussi, en appui notamment de la FREE (Fédération de Recherche Énergie Environnement), porter une mission de développement de la transversalité et de la collaboration entre les thématiques. Cette transversalité, essentielle pour la cohésion de l’établissement, permettra aussi de répondre plus solidement aux appels à projets nécessitant de plus en plus d’intégrer les aspects scientifiques, techniques, environnementaux, économiques et sociétaux.
  • Pour l’adhésion à la maison des sciences de l’Homme (MSH). Nous adhérerons à la MSH Sud de Montpellier avant leur prochain plan quinquennal. Adossée au CNRS, demandée depuis des années par de nombreux enseignants-chercheurs de l’UPVD, cette adhésion est indispensable au moment de la disparition des équipes d’accueil au niveau ministériel. À l’intérieur de l’université, elle fait partie des éléments qui feront le lien entre laboratoires et composantes ; à l’extérieur, elle permettra une collaboration privilégiée entre universités partenaires et donnera accès au réseau national et international des MSH pour monter des projets communs ou inspirer des propositions transdisciplinaires en dépassant le territoire local.
  • Pour les liens entre la recherche et le monde socio-économique. L’UPVD a investi dans un lieu dédié à la valorisation et au transfert de la recherche effectuée dans ses laboratoires afin d’accompagner ses chercheurs et étudiants dans la création de leur entreprise. Il est essentiel de remettre cet objectif au centre des missions de l’hôtel de l’UPVD IN CUBE et de lui permettre de jouer pleinement son rôle. Au-delà de la mission valorisation et de son lien avec le monde des entreprises, il pourrait également héberger un incubateur de projets collaboratifs Sciences-Société avec un rôle d’interface entre le milieu de la recherche et la société civile. Nous proposons pour cela deux axes. D’abord, le rétablissement des liens avec le service recherche et valorisation (SRV) afin de retrouver une dimension partenariale et innovation en faveur de tous les acteurs concernés à l’UPVD (étudiants, doctorants, chercheurs et laboratoires). Ensuite, un élargissement vers la mission Culture Scientifique en permettant à l’hôtel UPVD IN CUBE de répondre aux besoins des organisations de la société civile, en matière d’expertise et de connaissances.  Il pourra ainsi intégrer le dispositif « Boutique des Sciences Occitanie » hébergé par la MSH SUD à Montpellier.
  • Pour le soutien des chercheurs, des enseignants-chercheurs et des personnels administratifs et techniques en proposant plus de congés de recherche pour conversion thématique (CRCT), par une meilleure prise en compte de l’ensemble des missions des enseignants-chercheurs et BIATSS (Bibliothèques, Ingénieurs, Administratifs, Techniques, Sociaux et de Santé) dans les dossiers de promotion et en créant une prime d’incitation à la recherche pour celles et ceux n’ayant pas eu la prime d’encadrement doctoral et de recherche (PEDR). Les conditions d’attribution de la PEDR seront assouplies. Nous proposons aussi de revoir le modus operandi actuel de demande d’éméritat.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer